C'est le peuple des journalistes. En effet, de la meme façon qu'il y a un "vote hamish" en Utah, très différent du vote des autres américains, il y a en France un "vote journaliste".

la Preuve ? par ce sondage effectué par Marianne en 2002 :

Dans son dossier sur le thème " Qui sont les journalistes ?" Marianne, publie un sondage effectué "auprès de 130 journalistes représentatifs par catégorie de supports et de rubriques".

Interrogés en 2001 sur le choix du candidat au premier tour de la prochaine élection présidentielle :

32 % des journalistes ont manifesté le désir de voter pour Lionel Jospin

13% Nöel Mamère

5% Arlette Laguiller

5% Robert Hue

8% J-P Chevènement


Soit un total gauche 1er tour de 63 %, hors C Taubira


Et ....6% pour MM. Chirac, Madelin et Bayrou réunis

58% ont annoncé leur intention de voter Jospin au second tour contre 7% pour Chirac au second tour.

Emblématique illustration de l'écart sans cesse grandissant entre les média et la population...

L'écart avec la population est ici maximal : au total 6 % de journalistes pensent voter à droite ou au centre, contre, historiquement environ 48 % à 52 % des français.

Alors, que se passe-t-il ? Pourquoi un tel fossé entre les gens et les journalistes ?

Il doit bien y avoir quelque part une explication, ou une trappe à journalistes de droite, Mystère...

(Mes reserves portent tout de meme sur la faiblesse de l'echantillon du sondage. Il faudrait re-tenter l'exercice avec un autre echantillon, ou sur une autre echelle, de façon à confirmer ces résultats.)

(Source : Marianne N°208 du 23 Avril 2001)

(source : http://w-next.typepad.com/whatsnext/2006/12/blogueurs_polit.html)

. * : AFP : ici , "Ah mais c'est de la Fiction Pure ."