1 - Cela faisait près de 30 ans (1978) qu'aucune majorité n'avait été reconduite durant deux législatures consécutives. c'est maintenant chose faite.


2 - L'Opposition gagne 25 à 40 sièges, au lieu de gagner de 25 à 40 sièges.


3- les projections de sièges réalisées par les sondeurs au soir de l'election presidentielle se révèlent plutot justes dans leur bas de fourchette, à la différence des projections de sièges realisées le soir du premier tour des legislatives qui, elles, se révèlent trop pessimistes pour la Gauche.


4 - Allez jeter un coup d'oeil chez Eric Dupin, et à ses analyses limpides

"L’électorat tend de plus en plus à se conformer au modèle de « l’électeur stratège » avancé dans les années quatre-vingt-dix par les politologues Philippe Habert et Alain Lancelot. Dégagé des déterminants sociologiques, ce nouvel électeur se détermine sur la base d’un calcul rationnel et individualiste. Il soupèse les enjeux, analyse l’offre politique et choisit en prenant en considération les rapports de forces probables tels que l’indiquent les sondages. C’est pourquoi il corrige parfois certaines tendances qui peuvent lui sembler excessives. Plus la victoire de la droite était donnée pour certaine et plus ce type d’électeurs était incité à voter pour l’opposition."