"les grands gagnants sont les jeunes sexagénaires, de 60 à 64 ans,

qui représentent........ 22,4 % de la nouvelle Assemblée,

....................contre 13,8 en 2002

........................et 9,6 en 1997

: un doublement en dix ans, bien au-delà du simple effet "naturel" du vieillissement du baby-boom. (...)

Allez lire l'article de What's next ( "le blog des expatriés français" ) qui renvoie à celui de Louis Chauvel dans le Monde : ils sont terriblement factuels